La méthode à suivre pour vendre son bien immobilier vite fait bien fait

La mise en vente d’une résidence principale ou de tout autre bien immobilier est souvent sous-estimée par la majorité des gens. Pourtant, le prix du marché actuel peut vous apporter une grande plus-value si vous savez comment procéder. Cet article vous est d’une grande aide, des préparatifs nécessaires jusqu’à la signature du compromis de vente et du contrat de vente définitif.

Faire évaluer la valeur réelle de son logement

Il existe deux méthodes pour fixer le prix au mètre carré de votre bien, à savoir l’estimation immobilière et l’expertise immobilière. En général, il est nécessaire de passer par une agence immobilière afin d’obtenir une valeur réelle précise et ainsi fixer le juste prix. Réaliser une estimation d’un bien consiste à analyser les caractéristiques de la maison et son environnement global.

Le nombre de pièces, la superficie de la résidence et la ville dans laquelle elle se trouve sont les paramètres à considérer. L’expertise immobilière se divise en plusieurs sous-méthodes, selon les préférences de l’expert immobilier. Il peut adopter une méthode comparative, financière ou locative. Un bon prix de vente est capable de défier toute concurrence parmi les biens similaires au vôtre.

Les diagnostics obligatoires

Les diagnostics immobiliers ont pour objectif principal de fournir des informations sur l’état général d’un bien immobilier. Cette étape de la vente et de toutes les autres transactions immobilières est impérative selon la loi Carrez. Pour la réaliser, il est nécessaire de consulter le Dossier du diagnostic technique (DDT) et un rapport détaillé doit être rédigé par le prestataire.

Ce document fournit les renseignements nécessaires à propos du niveau de sécurité et de confort du bien, ainsi que de sa consommation énergétique pendant une période donnée. Par ailleurs, tous les diagnostics ne sont pas obligatoires pour chaque logement. Certains comme le diagnostic de performance énergétique (DPE) sont impératifs. Mais d’autres dépendent de l’emplacement géographique du bien et de son ancienneté.

La rédaction de l’annonce immobilière

Les annonces immobilières sont les premiers points de contact entre les acquéreurs potentiels et les propriétaires. Toutefois, chaque acquéreur ne va pas passer des heures à faire le tri parmi les innombrables annonces disponibles sur les sites spécialisés. La vôtre doit alors comporter des informations détaillées sur les caractéristiques du bien et contenir le jargon nécessaire. Pour mieux vendre votre logement, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel de l’immobilier. De cette manière, votre annonce atteint un public plus élargi, tout en étant rédigé dans les règles de l’art.

Les frais à prévoir

Contrairement aux idées reçues, la vente d’un bien immobilier nécessite une dépense monétaire assez importante afin d’avoir plus de profit. Dans certains cas, vous devez rénover votre logement afin que son prix soit plus élevé. À part les travaux nécessaires, il vous faut les services d’un home-stager pour vous fournir l’aide nécessaire. Par ailleurs, vous devez également prévoir les honoraires du notaire et les frais d’agence, sauf si vous décidez de vendre entre particuliers. Toutefois, la réalisation des diagnostics techniques requiert l’intervention d’un professionnel de l’immobilier. Les autres charges que vous devez régler concernent l’administration fiscale, la taxe foncière et d’habitation, ainsi que les charges liées à la copropriété.

02-05-2022 14:33:41 3 Error dans la classe cache::insertOrUpdate : SQLSTATE[25006]: Read only sql transaction: 1792 Cannot execute statement in a READ ONLY transaction. links-insertion.php:89:stocke(7bd93ee24e0d97694c33a68b9cd09e8f,43200,) cache.php:103:insertOrUpdate() cache.php:78:ecrireLog()